dimanche 11 juin 2017

Syndrome à Stockholm

Photo : FFF.fr
Tu peux bien essayer de te cacher Didier, mais tôt ou tard : demain, dans 50 ans ou tout de suite, quand chacun réouvrira le grand livre du football, à chaque fois il lira qu'un soir de juin 2017, pour un déplacement faussement piège en Suède à l'occasion des éliminatoires du Mondial 2018, l'équipe de France que tu dirigeais avait comme titulaire sur l'aile droite Moussa Sissoko. Ce dernier, qui ne peut être autre chose qu'un choix par défaut, joua tout le match pendant que le feu follet Ousmane Dembele resta sur le banc quasiment tout le match, ne dégourdissant ses précieuses jambes que pour un échauffement sans suite, et ne pu que constater - comme tous les fans des Bleus - la défaite improbable et inacceptable des siens (2-1). Sur cette page in fine ternie du grand livre du football, il apparaîtra également que Moussa Sissoko, 27 ans, avait réalisé une bien piètre saison dans son nouveau club Tottenham (34 matches, 12 comme titulaire pour 1307 minutes jouées, 0 but, 4 passes décisives) tandis que le gamin Ousmane Dembele, tout juste 20 ans et transféré l'été précédent au Borussia Dortmund dans la difficile Bundesliga avait déjà tout explosé (49 matches, 37 comme titulaire pour 3389 minutes jouées, 10 buts, 20 passes décisives). Cette page ne restera peut-être qu'anecdotique à l'échelle de la qualification pour la coupe du monde en Russie, mais elle rappellera toujours que ce soir là Didier, à Stockholm, tu n'avais pas été à la hauteur de tes responsabilités. Une autre page pourrait évoquer le substitut Ngolo Kante, mais ça, c'est une autre page...

samedi 20 mai 2017

Thauvin d'Or

Florian Thauvin a été élu dans la semaine "Phocéen d'or", soit le meilleur joueur de l'Olympique de Marseille de la saison. Organisé par Le Phocéen, ce trophée est attribué par les votes de médias, les lecteurs du Phocéen et les groupes de supporters marseillais. L'ailier droit a bénéficié d'un vote massif en sa faveur devant Bafé Gomis et William Vainqueur. Souvent décrié pour ses performances en dents de scie malgré un potentiel hors du commun, ce plébiscite est-il une juste récompense ou un trop plein d'honneur ? Quelques éléments de réponse...

C'EST LOGIQUE ET MÉRITÉ : l'ancien de Newcastle réalise la saison la plus accomplie de sa jeune carrière. Les chiffres parlent d'eux-mêmes. Avec 37 matches disputés en autant de journées, il s'est montré aussi indispensable sous les ordres de Franck Passi que de Rudy Garcia. Jamais blessé donc et titulaire à 35 reprises, ses performances (15 buts, 9 passes décisives) ont bien entendu contribué à rapprocher l'OM du sommet de la L1 et par conséquent d'une place européenne, objectif naturel de la nouvelle ère McCourt. A titre personnel, Thauvin en a profité pour recevoir sa première convocation en équipe de France en mars dernier mais ne l'a pas encore compostée par une première sélection. Didier Deschamps venant tout juste de renouveler ce bail, sa 1e cap en Bleu devrait logiquement intervenir dans quinze jours face au Paraguay.

C'EST DISCUTABLE : A l'image de son club, "FloTov" n'a guère brillé face aux cadors tout au long de l'année. Il n'a ainsi inscrit qu'un seul but (à Nice en septembre) et délivré 1 passe décisive (pour Gomis à Bordeaux la semaine dernière) en 10 matches contre les 5 autres équipes du Top 6 national. Encore très perfectible dans ses provocations techniques et ses transmissions, il a encore cette fâcheuse tendance à perdre en influence quand le niveau de jeu et l'adversité s'élèvent. Les arrivées seulement en janvier de Morgan Sanson et Dimitri Payet, qui ont changé le visage de l'OM seconde parite de saison, et les impacts de William Vinqueur (à la récupération) et de Bafé Gomis (à la finition mais blessé plusieurs semaines) moins spectaculaires, Thauvin reste l’individualité que l'on pouvait détacher du groupe.

Pour la saison prochaine les ambitions naissantes du nouvel OM sont grandes, et Florian Thauvin, s'il s'inscrit désormais logiquement dans ce projet, devra accentuer davantage sont rendement et se montrer décisif dans les grands rendez-vous pour être à coup sûr un acteur majeur du "Champions Project". 

Montage photo : Le Phocéen

vendredi 19 mai 2017

J38 #CocoASNL2017 : Nancy - Saint-Etienne

Tout savoir sur le concours #CocoASNL2017
=> Lire le règlement ici

Parfois, "ne plus avoir son destin entre les mains" est une situation tellement miraculeuse qu'il est finalement possible d'en faire ressortir une immense providence. C'est le cas de l'ASNL aujourd'hui. Dernière de la phase retour avec 11 points maigrelets pris en 18 matches, elle n'a fait que péricliter à tous les étages depuis fin janvier (au classement, en terme de confiance, de mental et de faculté de révolte). Jusqu'à ce match capital et honteusement perdu dimanche à Dijon (2-0) qui validait un temps sa relégation avant que le succès de Bastia sur le FC Lorient (2-0) ne vienne allumer une faible lanterne synonyme d'ultime espoir de pouvoir encore déborder ce dernier pour la place de barragiste.
Pour cela, les joueurs de Pablo Correa, qui n'ont empoché que 5 points et inscrit seulement 8 buts lors des 14 journées écoulées (dont 3 buts lors de la victoire sur Rennes), devront dans un premier temps battre l'AS Saint-Etienne. Sur le papier et dans ce contexte c'est une épreuve insurmontable. Mais des Stéphanois déjà virtuellement en vacances après leurs échec dans la course à l'Europe et l'annonce du départ de coach Galtier ne viendront forcément pas à Picot en guerriers. Si le réveil sonnait enfin, il resterait à attendre les résultats de Bastia à Marseille ainsi que de Lorient face à Bordeaux pour connaitre notre sort. Ces rivaux devront perdre pour que s'offre à nous la 18e place... au goal average. Et franchement, entre nous, c'est largement plausible sachant que Marseillais et Bordelais ne peuvent pas courir le risque de laisser filer ces derniers points dans leur duel à distance pour acquérir une place en Ligue Europa.
Alors, relégation ferme et définitive ou barrage ? Réponse samedi autour de 22h50.

Publiez votre pronostic du résultat du match + l'identité du premier buteur (toute équipe confondue) avant le coup d'envoi de la rencontre en commentaire non anonyme.


#ASNLASSE

mercredi 17 mai 2017

Les pathétiques Types

Du Monaco à gogo, normal, du QSG sur chaque ligne, logique, du Nice... ou plutôt un Seri, c'est court mais bon, c'est déjà ça, pour les Aiglons, et  Lazézette of course... Bon, à l'arrivée, "l'Equipe type" de la saison 2016-2017 de Ligue 1 dévoilée en début de semaine par l'UNFP était bien fadasse. Plus inattendue et purulente sera l'équipe type des peintres - ou les "Pathétiques types" - de la saison qui vous est offerte ici. Une bonne dose de mauvaise foi agrémentée de quelques vérités sont les ingrédients composant cette liste dont le seul exercice imposé aura été de ne sélectionner que des joueurs ayant disputé au moins la moitié des matches de la saison. Donc désolé pour ceux qui espéraient le voir capitaine de cette triste Team, mais Tonton Pat, arrivé seulement en janvier à l'OM (10 matches joués), n'était pas sélectionnable. Il pourra toujours se rattraper l'an prochain...

Thomas DIDILLON (FC Metz) : 64 buts encaissés en 32 matches, soit un bel équilibre de 2 prunes par rencontre qui en font un espoir déjà déchu.
Benoît ASSOU-EKOTTO (FC Metz) : l'esprit rastafari c'est cool, c'est zen, on kiffe. Mais faut y aller, à fond, vraiment, à un moment, Ben !
DORIA (OM) : une pincée de sel sur une pièce montée, on est tous d'accord, c'est dégueulasse.
Mickaël CIANI (Lorient) : en foot, on ne fait jamais du neuf avec des vieux.
Christophe JALLET (OL) : puisqu'il n'a joué que 12 matches, sa place semble usurpée. Mais il y a toujours une petite place au soleil pour un glorieux International.
Yannick CAHUZAC (Bastia) : quand il arrêtera de confondre course au maintien et concours de carton rouge, ça ira mieux.
Julien CETOUT (ASNL) : quand on disait qu'il faut se faire violence, on voulait dire sur le terrain Julien ! Et puis surtout, 17 passes réussies sur 612 tentées, c'est vraiment pas assez.
Stéphane SESSEGNON (Montpellier Hérault) : cf. Ciani.
Jérémy MENEZ (Girondins de Bordeaux) : à Paris, Milan ou Bordeaux peu importe. Avec Jérémy-le-boute-en-train, ça finit toujours en eau de boudin.
Maxwell CORNET (OL) : il a parfois relégué Fekir, Ghezzal, Depay ou Valbuena sur le banc... Merci d’éclairer ma lanterne.
Christophe MANDANNE (ASNL) : rapatrié des Emirats en juillet, il devait être le fer de lance de l'attaque nancéienne. 10 mois et un but plus tard... Mdr mixé avec emoji qui chiale bien bien fort pour chaque supporter de l'ASNL.

samedi 13 mai 2017

J37 #CocoASNL2017 : Dijon - Nancy

Tout savoir sur le concours #CocoASNL2017
=> Lire le règlement ici

Dijon, 18e avec 33 points, reçoit Nancy, 19e avec 32 points. Ces deux clubs qui se disputaient le titre de champion de Ligue 2 l'an passé, sont aujourd'hui bien moins souriants. En l'état, le premier est aux portes du purgatoire dans un habit inconfortable de barragiste, l'autre virtuellement relégué en Ligue 2. Quoi qu'il advienne ce soir, nul ne connaîtra son destin définitif à l'issue de la rencontre. C'est seulement au bout du bout du suspense dicté par la dernière journée samedi prochain que leur sort sera scellé.
Mais l'évidence veut que la victoire sera le seul objectif de ces deux-là. Les Nancéiens feraient bien de s'inspirer de l'unique expérience d'un déplacement à Dijon dans le championnat élite : en 2012, les Lorrains s'étaient imposés au stade Gaston-Gérard (0-2) grâce à deux buts de Bakaye Traoré.

Publiez votre pronostic du résultat du match + l'identité du premier buteur (toute équipe confondue) avant le coup d'envoi de la rencontre en commentaire non anonyme.

#DFCOASNL

vendredi 5 mai 2017

J36 #CocoASNL2017 : Nancy - Monaco

Tout savoir sur le concours #CocoASNL2017
=> Lire le règlement ici

Il devient lassant de répéter de match en match que l'ASNL doit se montrer combative, solidaire et lucide pour gagner et maîtriser son avenir, mais d'effectuer toujours (ou presque) le même constat d'échec. Dernier cas de figure le weekend dernier avec ce derby abandonné sans gloire ni honneur au rival messin (2-1). Le staff et les joueurs nous rabâchent inlassablement que l'état d'esprit est primordial pour un promu mais on n'a rien relevé de similaire à Saint-Symphorien.
En recevant l'impressionnant leader de notre championnat, qui pourrait bien se rapprocher fortement du sacre à l'issue de cette journée, cela suffirait-il de toute manière ? Il est bien évident que non. Alors autant faire une croix sur cette rencontre et se projeter sur la suivante à Dijon, pour un fameux match dit  "à 6 points", à 12 même ici, tenez !

Publiez votre pronostic du résultat du match + l'identité du premier buteur (toute équipe confondue) avant le coup d'envoi de la rencontre en commentaire non anonyme.

#ASNLASM

vendredi 28 avril 2017

J35 #CocoASNL2017 : Metz - Nancy

Tout savoir sur le concours #CocoASNL2017
=> Lire le règlement ici

Voici venue l'heure des braves. Ce 54e derby entre Messins et Nancéiens s'annonce sulfureux. Alors que Metz n'a toujours pas conforté son maintien mais s'en approche à petits pas (15e, 36 points, -35), Nancy (19e, 32 pts, -19) n'a pour sa part plus le choix : gagner impérativement sur le terrain le plus hostile qui soit pour continue d'espérer. En dépit d'un match aller des plus glorieux remporté haut la main avec son meilleur score de la saison (4-0), l'ASNL, championne de Ligue 2 en titre, est aujourd'hui classée 19e et donc directement relégable.
Ce n'est pas pour rien que L'Est Républicain évoque ce matin le derby le plus important de l'histoire entre les deux clubs. Au-delà de la nervosité et l'engouement très particuliers liés à cette affiche, les joueurs de Pablo Correa devront plus que jamais se montrer guerriers et précis pour remporter ce duel sans ses supporters. Il misera notamment sur son détonateur Issiar Dia, un temps incertain, et sur un maximum de réussite également.

Publiez votre pronostic du résultat du match + l'identité du premier buteur (toute équipe confondue) avant le coup d'envoi de la rencontre en commentaire non anonyme.

#FCMASNL

jeudi 20 avril 2017

Allez les Vers : Monaco-Dortmund

Moncao se qualifie pour le dernier carré de la C1
en éliminant le Borussia Dortmund (3-2, 3-1)

J34 #CocoASNL2017 : Nancy - Marseille

Tout savoir sur le concours #CocoASNL2017
=> Lire le règlement ici

Il ne reste plus que cinq matches avant que cette saison 2016-2017 de Ligue 1 rende son verdict définitif. Sera-t-il irrévocable ? Négociable ? Ou bien favorable ? Pour l'ASNL, la situation est tellement inconfortable qu'on ne peut jurer de rien. Sa 17e place actuelle (la dernière qui autorise le maintien), est fort convoitée par Lorient, Dijon et Bastia - le trio de la voiture-balai -, alors que devant un écart de deux points avec Caen et cinq avec Metz ne permet plus guère d’espérer mieux.
Alors, OM ou pas en visite à Marcel-Picot ce samedi, il va falloir jouer la partie pour la gagner, en répétant les belles choses entrevues à Nice malgré la défaite (1-3) et en escomptant plus de réussite, notamment défensive. Mais ça, les Thauvin, Payet, Sanson ou Gomis le voient d'un autre oeil.

=> Le résumé du match aller au stade Vélodrome (3-0)

Publiez votre pronostic du résultat du match + l'identité du premier buteur (toute équipe confondue) avant le coup d'envoi de la rencontre en commentaire non anonyme.

#ASNLOM

vendredi 14 avril 2017

J33 #CocoASNL2017 : Nice - Nancy

Tout savoir sur le concours #CocoASNL2017
=> Lire le règlement ici

Ils l'ont fait ! Nos joueurs ont enfin remporté un succès après deux mois d'une disette qui n'était plus très loin de devenir incurable. En battant Rennes samedi dernier à Marcel-Picot (3-0), l'ASNL a su attraper une bouée de sauvetage certes fragile et provisoire dans la tempête de la course au maintien, mais qu'il était absolument indispensable de ne pas louper. Avec les victoires conjuguées des revenants Lorientais et de Bastiais jusqu'alors exsangues, tout autre résultat qu'une victoire nous aurait envoyés à la 19e place. Une situation qu'il aurait été bien tendue de gérer pour les esprits.
Aujourd'hui 17e, les Nancéiens rassérénés sont virtuellement sauvés de la relégation mais leur marge est très mince et ils vont devoir enchaîner... à Nice. Ce déplacement chez le leader surprise du début de saison qui nous avait froidement battus à l'aller (0-1) ne sera pas une mince affaire alors qu'il est désormais un concurrent sans surprise à la qualification pour la Ligue des Champions.
Pablo Correa récupère dans son groupe Youssef Aït Bennasser et Modou Diagne mais sera  toujours privé de Tobias Badila ainsi que de Vincent Murtori.

Publiez votre pronostic du résultat du match + l'identité du premier buteur (toute équipe confondue) avant le coup d'envoi de la rencontre en commentaire non anonyme.


#OGCNASNL

jeudi 13 avril 2017

"Atleti, NADA MAS QUE TU"

Hier soir, dans leur sanctuaire du stade Vicente Calderon pour la réception de Leicsester City en quart de finale aller de la Ligue des Champions, les supporters de l'Atletico de Madrid ont déployé ce superbe Tifo en l'honneur de leur club  :"Atleti, NADA MAS QUE TU" ("Atletico, RIEN D'AUTRE QUE TOI").

Photo : Twitter @alegrtrovador

samedi 8 avril 2017

Nancy avec puis sans Lenglet : l'équilibre avant le chaos

Patron de la défense, capitaine, fleuron du centre de formation, joueur le plus utilisé par son coach sur les deux dernières saisons et le mieux noté par les observateurs parmi l'effectif nancéien, les rôles, responsabilités et qualités de Clément Lenglet au sein de l'ASNL sont - ou plutôt étaient - légion.

Avant même la remontée en Ligue 1 obtenue à l'été 2016, il était acquis que le jeune international Espoir tiendrait une part primordiale dans l'opération maintien qui s'annonçait. Indéboulonnable au poste de défenseur central, sa première partie de sa saison dépeignait sur les résultats de l'équipe : d'abord à tâtons avant d'assurer plus de réussite. Déjà  suivi par des représentants de la Juventus Turin l'année précédente, le jeune Clément était débusqué dès les premières heures du mercato hivernal par le FC Séville et s'envolait pour l'Andalousie avant la reprise de début janvier. Entre un petit chèque de 5M€ et une perte sportive considérable, le club avait tranché et s'inclinait face au souhait impérieux du joueur d'intégrer un club prestigieux. Non remplacé à son poste, les heures sombres de Nancy débutaient.

Avant de recevoir Rennes ce soir pour le compte de la 32e journée où il sera impératif d'interrompre une déferlante de neuf matches sans victoires (dont huit défaites), l'ASNL ne peut que se rendre à l'évidence (voir graphiques ci-dessous). Avec son capitaine symbolique dans ses rangs elle suivait un tableau de marche tout à fait en phase avec ses objectifs modestes mais réalisables de promu (1,17 point/match, autant de victoires que de défaites). En 2017, depuis le départ de Lenglet, elle n'a connu que quatre fois la victoires (3 en début d'année puis la dernière il y  maintenant deux mois à Nantes) et s'est habituée à une médiocrité généralisée dont l'issue parait fatale : près 3 défaites tous les 4 matches pour un famélique ratio de 0,54 point pris par match (contre 1,17 auparavant). La défense est plus perméable, l'attaque indigente. Bref, sans Clément Lenglet, plus rien ne va. L'ASNL est aujourd'hui toujours barragiste. Mais demain ? 

Si par malheur Nancy venait à faire l'ascenseur, l'une des explications à cet échec cuisant passerait inévitablement par la gestion de l'avant et l'après départ de Clément Lenglet.




vendredi 7 avril 2017

J32 #CocoASNL2017 : Nancy - Rennes

Tout savoir sur le concours #CocoASNL2017
=> Lire le règlement ici

Les journées passent et le constat demeure intact : l'ASNL va mal, très mal et parait bien trop impuissante pour espérer se maintenir dans l'élite. Défaite à Guingamp samedi dernier (1-0) et pour la sixième fois consécutive sur la plus petite des marges, l’équipe au chardon a de nouveau cristallisé l'ensemble de ses errances. L'infériorité technique et physique (comme au match aller) s'est très vite accentuée par une infériorité numérique suite à l'expulsion, certes sévère mais symptomatique de la médiocrité du moment, de Modou Diagne.
Le  nouveau "patron" de la défense rouge et blanche suite au départ de Lenglet à Séville en janvier sera donc suspendu pour la réception de Rennes qui représente une des dernières rares possibilités d'engranger une victoire étant donné le calendrier dantesque qui nous attend ensuite : des gros à la maison et des concurrents au maintien (dont Metz ) à l'extérieur.

Publiez votre pronostic du résultat du match + l'identité du premier buteur (toute équipe confondue) avant le coup d'envoi de la rencontre en commentaire non anonyme.

#ASNLSRFC

jeudi 30 mars 2017

J31 #CocoASNL2017 : Guingamp - Nancy

Tout savoir sur le concours #CocoASNL2017
=> Lire le règlement ici

La parenthèse des matches internationaux refermée, voilà qu'il faut repartir au charbon. Et faire table rase des deux derniers matches joués et perdus à la maison, dont l'ultime face à Lorient (2-3) - dernier de la classe - dans un scénario des plus accablants. L'ASNL est aujourd'hui 18e, c'est-à-dire barragiste, et ne comporte plus que 3 points d'avance sur les virtuels relégués en Ligue 2 (Bastia et... Lorient). C'est un matelas d'autant plus mince qu'elle se trouve actuellement engluée dans une spirale infernale (1 tout petit point pris sur 24 possibles lors des huit dernières journées) dont tous les observateurs se demandent bien si elle sera capable de s'extirper.
Début de réponse au Roudourou face à des Guingampais bien installés dans le ventre mou du classement. Pour ce déplacement forcément périlleux, Pablo Correa devra notamment se passer de Pedretti (suspendu), Badila, N'Guessan et Ait Bennaser (blessés).

Publiez votre pronostic du résultat du match + l'identité du premier buteur (toute équipe confondue) avant le coup d'envoi de la rencontre en commentaire non anonyme.

#EAGASNL

vendredi 17 mars 2017

J30 #CocoASNL2017 : Nancy - Lorient

Tout savoir sur le concours #CocoASNL2017
=> Lire le règlement ici

À neuf journées de la fin de saison, l'AS Nancy Lorraine est 18e ; place inconfortable et synonyme de barrage à jouer contre le futur troisième de Ligue 2 dont le vainqueur obtiendra l'accès à l'élite. Ce fauteuil qui ressemble à un purgatoire et que les Nancéiens avaient quitté à l'issue de la 15e journée, son adversaire du jour et actuel lanterne rouge, le FC Lorient six points plus bas, aimerait bien l'obtenir. 
C'est bien là une opportunité de victoire - et par conséquent d'espoir - qu'il va falloir saisir coûte que coûte (Lorient n'a pris que cinq points en déplacement) car elle ne se représentera (certainement) plus. En effet, la suite du calendrier est atroce et les points à prendre seront probablement faméliques.
Si le public de Marcel-Picot y croit encore, ce sont bien les joueurs qui auront la plus lourde des tâches.

Publiez votre pronostic du résultat du match + l'identité du premier buteur (toute équipe confondue) avant le coup d'envoi de la rencontre en commentaire non anonyme.

#ASNLFCL

vendredi 10 mars 2017

J29 #CocoASNL2017 : Nancy - Lille

Tout savoir sur le concours #CocoASNL2017
=> Lire le règlement ici

Comment faire ? Comment faire pour marquer des buts, gagner et enfin emmagasiner des points primordiaux dans la course au maintien quand aucun résultat, aucun repère ne paraissent favorables au moment où débute le dernier quart de la saison ?
Il faudra surpasser cette affreuse série de six matches sans victoire (pour 1 seul point pris sur 18 et aucun pion mis au fond des filets). Surpasser également l'histoire de cette confrontation qui n'a vu l'ASNL vaincre le LOSC à domicile qu'une seule fois en 30 ans pour 13 duels (c'était en 2007). Surpasser aussi les absences pour ce match des remuants Puyo et Robic, mais surtout des rares milieux à peu près performants tels que Guidileye et Aït Bennasser, tout autant que de Dalé et Badila. Et surpasser enfin la crainte d'un nouvel échec qui emmènerait le groupe vers un état psychologique plus incurablement ébranlé.
Il faudra finalement jouer au football et se souvenir qu'il n'y a pas si longtemps, à l'automne, les mêmes joueur avaient su se faire plaisir et gagner des matches.

Publiez votre pronostic du résultat du match + l'identité du premier buteur (toute équipe confondue) avant le coup d'envoi de la rencontre en commentaire non anonyme.

#ASNLLOSC

vendredi 3 mars 2017

J28 #CocoASNL2017 : Paris Saint-Germain - Nancy

Tout savoir sur le concours #CocoASNL2017
=> Lire le règlement ici

Quelles ambitions l'ASNL, incapable d'inscrire le moindre but depuis un mois, peut-elle nourrir à l'occasion de ce déplacement chez l'ogre parisien qui vient d'étriller l'OM au Vélodrome en championnat (5-1) et est en passe d'éliminer le grand Barça en Ligue des Champions après son implacable victoire du match aller (4-0) ?
Si chaque match se joue pour être gagné, il faut savoir aussi rester raisonnable, et raisonné. Cette ASNL, fragile derrière, brouillonne au milieu et faible devant n'est pas en mesure de rivaliser. Elle devra toutefois se souvenir de sa partielle belle copie rendue lors de l'aller où elle ne s'était inclinée que d'un but (1-2) et conserver l'esprit guerrier de la journée précédente qui l'avait vue glaner un simple mais précieux point à la maison face à Toulouse (0-0).
A noter que Pablo Correa devra très probablement se passer des services de Julien Cétout, l'un des piliers de son groupe, qui est actuellement en garde à vue comme nous l'apprend L'Est Républicain ce matin.

Publiez votre pronostic du résultat du match + l'identité du premier buteur (toute équipe confondue) avant le coup d'envoi de la rencontre en commentaire non anonyme.

#PSGASNL

vendredi 24 février 2017

J27 #CocoASNL2017 : Nancy - Toulouse

Tout savoir sur le concours #CocoASNL2017
=> Lire le règlement ici

C'est en plaine crise de résultats, de réussite et par conséquent de confiance que Nancy accueille Toulouse qui a vécu une situation similaire jusqu'à fin janvier avant de redresser la barre ce mois-ci (8 points pris sur 12 possibles en 4 journées pour les hommes de Pascal Dupraz).
Pour l'ASNL, la superbe moisson de mi-novembre à mi-janvier qui l'avait vue s'extirper de l'avant dernière à la 11e place est consommée. Les défaites s'accumulent. Les prestations piteuses s'enchaînent et l'inefficacité offensive s'accentue.
Mais rien n'est encore perdu, et en ces temps de disette, un simple partage des points, même à domicile, serait positif. Tout étant bon pour se rassurer, précisons que le TFC ne s'est imposé qu'à une seule reprise en déplacement, c'était à Lille (2-1) en septembre dernier.

Publiez votre pronostic du résultat du match + l'identité du premier buteur (toute équipe confondue) avant le coup d'envoi de la rencontre en commentaire non anonyme.

#ASNLTFC

lundi 20 février 2017

J21 #CocoASNL2017 : Caen - Nancy (match en retard)

Tout savoir sur le concours #CocoASNL2017
=> Lire le règlement ici

Initialement programmé fin janvier à l’occasion de la 21e journée et reporté pour cause de terrain enneigé et gelé du stade Michel d'Ornano, ce déplacement à Caen tombe désormais au plus mal.
A l'époque l'ASNL tournait encore rond et apercevait de pas trop loin la première partie de tableau. Trois semaines, cinq défaites et 12 buts encaissés plus tard, il y a péril en la demeure nancéienne. Tristement battus samedi à Angers, ils occupent désormais la 17e place et pourraient bien retrouver une place couperet de barragiste en cas de nouvelle défaite chez ce concurrent direct au maintien.
Le dormeur doit se réveiller...

Publiez votre pronostic du résultat du match + l'identité du premier buteur (toute équipe confondue) avant le coup d'envoi de la rencontre en commentaire non anonyme.

#SMCASNL

vendredi 17 février 2017

J26 #CocoASNL2017 : Angers - Nancy

Tout savoir sur le concours #CocoASNL2017
=> Lire le règlement ici

Après un fin 2016 et un début 2017 radieux, l'ASNL reste sur une série de 5 défaites en 6 rencontres et n'a inscrit que deux buts durant ce cycle, ceux du succès à Nantes le 5 février (2-0).
Ce déplacement à Angers, qui est à égalité de points avec Nancy (27), ainsi que le match en retard à jouer mardi soir à Caen (25) semblent cruciaux dans l'angoissante course au maintien. Sortir de ces duels sans point ou même sans a minima une victoire engluerait les Nancéiens en bas de classement et annonceraient une longue période de cauchemars alors qu'ils joueront ensuite Toulouse et le Paris Saint-Germain.

Publiez votre pronostic du résultat du match + l'identité du premier buteur (toute équipe confondue) avant le coup d'envoi de la rencontre en commentaire non anonyme.

#SCOASNL

vendredi 10 février 2017

J25 #CocoASNL2017 : Nancy - Montpellier

Tout savoir sur le concours #CocoASNL2017
=> Lire le règlement ici

Punie sèchement ce mercredi par un Lyon vexé et décidé à retrouver son honneur devant des supporters bafoués (4-0), l'ASNL confirme qu'elle n'a pas le profil pour aller chatouiller les cadors du championnat. Qu'importe, l'essentiel est ailleurs. Et précisément à Marcel-Picot dès demain où les Rouge et Blanc reçoivent une victime en puissance : Montpellier et ses sept défaites en dix matches toutes compétitions confondues.
Forte d'un bilan ultra avantageux à domicile face à des concurrents directs au maintien avec 16 points sur 18 possibles (en 6 rencontres contre des équipes de la seconde moitié de tableau), Nancy sait se consacrer sur les objectifs à double intérêt. Avec seulement 3 points d'avance sur le premier relégable Angers, il ne faudra toutefois pas flancher.

Publiez votre pronostic du résultat du match + l'identité du premier buteur (toute équipe confondue) avant le coup d'envoi de la rencontre en commentaire non anonyme.

#ASNLMHSC

mardi 7 février 2017

J24 #CocoASNL2017 : Lyon - Nancy

Tout savoir sur le concours #CocoASNL2017
=> Lire le règlement ici

Des douze derniers déplacements de l'ASNL à Lyon en Ligue 1, un seul ne s'est pas terminé par une défaite... le plus récent. Lors de la saison de la relégation, en 2013, les Puygrenier, André Luiz and co y avaient accroché un bon nul (1-1) face au futur troisième.
La même performance est-elle envisageable aujourd'hui ? Probablement, s'il en croit les trajectoires actuelles des deux équipes. Si l'OL est toujours un prétendant sérieux à la qualification Ligue des Champions du haut de sa quatrième place, il accuse un sévère stat' de quatre revers en cinq matches toutes compétitions confondues, dont le dernier lors du plus que houleux derby à Saint-Etienne (0-2) dimanche soir. De notre côté, le nouveau succès au mérite, au don de soi et, une fois n'est pas coutume, au réalisme obtenu à Nantes samedi soir (2-0) est un nouveau gage d'espérance à placer dans ce groupe avant tout soudé et solidaire.

Publiez votre pronostic du résultat du match + l'identité du premier buteur (toute équipe confondue) avant le coup d'envoi de la rencontre en commentaire non anonyme.

#OLASNL

samedi 4 février 2017

J23 #CocoASNL2017 : Nantes - Nancy

Tout savoir sur le concours #CocoASNL2017
=> Lire le règlement ici

Les beaux jours ne durent pas. Après deux éliminations plus ou moins douloureuses dans les coupes nationales, l'ASNL a enchaîné une troisième défaite de rang sans marquer de but face à Bordeaux samedi dernier en championnat (0-2), qui plus est à domicile.
Rebondir à Nantes, là où Nancy avait obtenu sa qualification en demi-finale de Coupe de la Ligue début janvier (1-0), ne serait pas aisé. Le retour dans le groupe de Aït Bennasser qui revient de la CAN sans avoir joué, pourrait faire du bien, mais on rappellera à nouveau que le problème est avant tout offensif (un seul but inscrit lors des quatre derniers matches).

Publiez votre pronostic du résultat du match + l'identité du premier buteur (toute équipe confondue) avant le coup d'envoi de la rencontre en commentaire non anonyme.


vendredi 27 janvier 2017

J22 #CocoASNL2017 : Nancy - Bordeaux

Tout savoir sur le concours #CocoASNL2017
=> Lire le règlement ici

En dépit de son match de samedi dernier à Caen reporté pour cause de terrain gelé, l'ASNL ne s'est pas reposée cette semaine. La faute à cette fichue demi-finale de Coupe de la Ligue si tristement perdue à Monaco mercredi soir (1-0). Se débarrasser des regrets éternels et s'en remettre au présent, tel est le message fort complexe qu'a dû faire passer Pablo Correa à ses joueurs ces derniers jours.
Face aux Girondins de Bordeaux, qui n'ont plus perdu à Marcel-Picot depuis cinq matches, les Nancéiens visent un élogieux sixième succès de rang à domicile, ainsi qu'une position plus confortable en milieu de tableau.

Publiez votre pronostic du résultat du match + l'identité du premier buteur (toute équipe confondue) avant le coup d'envoi de la rencontre en commentaire non anonyme.

#ASNLFCGB 

vendredi 13 janvier 2017

J20 #CocoASNL2017 : Nancy - Bastia

Tout savoir sur le concours #CocoASNL2017
=> Lire le règlement ici

La reprise de la Ligue 1, enfin ! Un match à Marcel-Picot, enfin ! Après trois semaines de coupure hivernale, le championnat reprend ses droits pour la phase retour. Grâce à deux derniers mois de compétition acharnés, Nancy a redressé la tête et vire à la 13e place avec 21 points, soit un tableau de marche en phase avec l'objectif prioritaire de la saison : le maintien.
De plus en plus solide à l'extérieur où les hommes au chardon viennent d'établir une remarquable série d'invincibilité de 5 matches consécutifs (dont 2 en Coupe de la Ligue et 1 en Coupe de France) et peuvent enfin retrouver leurs pelouse et supporters avec fierté. Face à un adversaire instable, Pablo Correa aura pour difficulté première de prolonger la solidité défensive du groupe mis à mal par le départ de Clément Lengler au FC Séville et les blessures d'Erick Cabaco et Michael Chrétien.

Publiez votre pronostic du résultat du match + l'identité du premier buteur (toute équipe confondue) avant le coup d'envoi de la rencontre en commentaire non anonyme.

#ASNLSCB