mercredi 19 octobre 2016

Résumexpress : Lyon - Juventus Turin (0-1)

Ligue des Champions - J3 - Groupe H - #OLJUVE - Dans cette poule à 3 prétendants pour 2 places en 1/8e, l'OL n'a pas le droit de se trouer contre ce rival direct alors que le FC Séville l'a déjà battu en Andalousie - Lyon est quasiment au complet (sans tenir compte de Grenier toujours à la cave) et misera tout sur son duo d'attaquants stars de nouveau réuni : Fekir-Lacazette - Deuxième match pro et premier en C1 pour le jeune défenseur Diakhaby qui s'installe aux côtés de Yanga-Mbiwa et N'koulou dans une charnière à trois - Le donateur Rafael retrouve une place de titulaire - La Juve, qui déplore l'absence de Chiellini, reste toujours aussi impressionnante sur chaque ligne - Coup d'envoi - La grosse densité de population dans la surface lyonnaise et les parties de billard avec le ballon ne sont pas sans rappeler les déplacements en "paquet" des apprentis footballeurs de 8 ans - Higuain se met en évidence - L'occase de fou de Bonucci dont la reprise à bout portant est contrée... par son coéquipier Khedira - Si l'arrière garde lyonnaise ne serre pas plus Higuain et Pjanic, va y avoir du grabuge - Pas aussi charitable que ce cher Rafael, l'arbitre lui inflige un jaune sévère pour excès... de générosité dans son tacle - 34' Plaquage haut de Bonucci sur Diakhaby qui offre un pénalty inespéré à Lacazette mais sa frappe trop lente et pas suffisamment placée simplifie la tâche d'un Buffon aux aguets. Ça va se regretter ça - Superbe tête de la hyène Higuain qui oblige Lopes à une magnifique et décisive horizontale - MT (0-0) - Fekir commence (enfin) à se montrer et allume en pivot mais son tir dévié est sorti par sa divinité Buffon - C'est un peu le "fighting" sans "spirit" pour Darder, averti pour des mouvements de taekwondo sur Pjanic - L'ancien marseillais Lemina enchaîne les irrégularités et prend un second jaune pour une semelle sur Fekir. A 11 contre 10 pendant plus d'une demi-heure, l'OL se voit offrir une seconde chance - Excellent coup de tête de Tolisso aux trois mètres, mais Buffon bla bla bla - 76' Cuadrado, qui vient de remplacer Dybala (qui n'était pas là ce soir), s'amuse de Morel sur le côté droit et décoche une sorte de Kostadinov qui fusille Lopes, dont la petite taille pour un gardien (1,84m) fait ici office de nanisme (0-1) - Signe des mauvais temps : mené mais en supériorité numérique, l'OL reste dispersé dans ses attaques - Les hommes de Génésio donnent tout désormais, par Gonalons et Ghezzal mais c'est bien la Juve qui fait chavirer les Gones à l'image de ce dernier tango d'Alex Sandro qui retourne N'Koulou - Ce match est un cliché des vieilles affiches franco-italiennes d'antan entre clubs : beaucoup d'entrain et d'envie mais manque de lucidité côté tricolore, réalisme total et maîtrise collective côté transalpin - Dorénavant à 4 points du duo de tête Juventus-Séville, cet OL n'est plus en mesure d'accéder aux 1/8e - La 3e place qualificative pour la Ligue Europa sera à disputer au Dinamo Zagreb. Tout à fait à la portée de l'OL.

Le jeune Diakhaby tente de maîtriser Higuain 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Mon avis sportif :