dimanche 16 octobre 2016

Résumexpress : ASNL - PSG (1-2)

L1 - J9 - #ASNLPSG - Bonne habitude cette saison à Nancy, Marcel-Picot accueille équipes et public sous un ciel bleu et avec une météo très clémente - Paris fera sans Pastore, Di Maria ni 3 de ses 4 arrières latéraux (Aurier, Kurzawa, Maxwell) tous blessés - Ben Arfa est bien valide mais débute sur le banc au profit... du jeune Ikone. Nouveau désaveu d'Emery envers celui qui faisait partie de l'équipe type de la Ligue 1 l'an passé - Côté Nancy, Correa reconduit sa défense à 5 (Diagne au lieu de Lenglet suspendu) et offre son premier match de L1 à l'ancien capitaine des Bleus Alou Diarra depuis mai 2013 (c'était avec Rennes face à l'AC Ajaccio) - Pas de MSN, BBC ou GG, mais un duel uruguayen plutôt CaCa entre Cabaco et Cavani - Nancy en train de se poser en spectateur de son prestigieux adversaire, c'est pas bon signe ça - Thiago Silva nous gratifie de sa palette technique hors norme pour un défenseur central - 13' Vous vous souvenez du coup-franc rentrant marqué par Puyo contre Nantes ? Lucas met le même, à cette différence que là, Assembé la regarde rouler le long de sa jambe gauche après que la balle a passé entre celles de Cavani et Cabaco puis a fui le bout de pied de Krychowiak (0-1). A trop contempler ces stars parisiennes on finit par passer à la caisse - Lucas virevolte et n'est stoppé que par les tacles tous azimuts de Nancéiens à la peine - 18' Chrétien veut mettre en retrait vers son gardien mais sa tête est aléatoire. Du bonheur pour le chasseur Cavani qui intercepte et d'un lob méticuleux ajuste ce pauvre Assembé encore honteux de sa bévue précédente (0-2) - C'est une entame apocalyptique de la part de l'ASNL dans ce duel a priori très déséquilibré, et l'on se met déjà à penser que l'affaire est pliée - Fulgurance magnifique de Koura qui, d'une frappe puissante à l'extérieur de la surface, oblige Areola à sortir le grand jeu d'une ferme claquette. Le ballon filait sous la barre - Cavani est très souvent sollicité mais peu trouvé - Tir sympa de Muratori - Devenu plus hargneux, Nancy se rebelle, mais Koura échoue de nouveau sur l'impeccable Areola - MT (0-2) - L'ASNL tente de reprendre les choses en main. il n'y a plus le choix de toute façon désormais - Révision de la définition du terme "arbitrage maison" : concept d'arbitrage populiste usant de favoritisme envers l'équipe qui reçoit... dès lors que celle-ci fait partie des clubs les plus puissants - Dalé symbolise le manque de réussite de son équipe : il gagne beaucoup de duels mais est incapable de concrétiser ses actions - 55' A Nancy, comme le jeu n'apporte jamais de conclusion, on s'en remet à ce que l'on maîtrise le mieux, à savoir un bon vieux coup-franc distillé par Pedretti. Celui-ci dépose la sphère sur la tête du double mètre d'Alou Diarra qui décroise et la propulse dans la lucarne opposée (1-2). C'est le premier but de Diarra en Ligue 1 depuis février 2012 (c'était avec l'OM) - Eh Edinson, arrête un peu de t'enflammer ! C'est quoi cette reprise de volée depuis le rond central ? - Boosté par un but qui redonne espoir à tout un stade (Picot est à guichets fermés ce soir), Diarra monte en puissance et régale - Entrées de Dia et Rabiot - Arbitrage à la cool pour les internationaux comme Matuidi par vraiment réprimé malgré des gestes douteux - Ah mince, c'est l'heure de ce moment toujours gênant quand tu viens au stade avec ton fiston : le sempiternel "Nous haïssons les Messins... Ces mmmh mmmh sont bons à rien!" sortent des tribunes de supporters qui se partagent les couplets, comme un devoir de mémoire imposé. Et sinon les gars, vous pensez vraiment que ça va aider nos joueurs à revenir sur Paris ? Passons - Ça combine bien dans le milieu nancéien mais avec cette saleté de dispositif surchargé de défenseurs, il est toujours aussi improbable de trouver un appui devant, d'autant que les défenseurs parisiens sont évidemment parfaitement organisés - Moins d'un quart d'heure à jouer et Emery lance (enfin) Ben Arfa. Vas-y Hatem, montre nous ce que tu sais faire maintenant. C'est pas vraiment un envoi au casse-pipe mais bon, quel manque de bienveillance de la part du coach espagnol - Cavani est hors-jeu, surprenant - On est dans les dix dernières minutes quand Meunier, qui ne dormait pas du tout jusque-là, se fait chiper la balle. Mandanne s'infiltre dans le rectangle de réparation et Krychowiak en bon porte-flingue lui assène un petit coup de coude aux côtes très discret, très propre. C'est si mignon même qu'en voyant tomber l'attaquant nancéien, l'arbitre siffle une simulation. Dites voir Monsieur Lesage, ce n'est pas très raisonnable tout ça, vous seriez pas en train de voler la petite équipe de Nancy qui à force d'acharnement aurait bien mérité d'avoir sa chance pour revenir à hauteur du grand Paris Saint-Germain ? - A un poste inédit pour lui (arrière gauche), Kimpembe démontre pourquoi Deschamps a fait appel à lui lors du dernier rassemblement des Bleus : très lucide, puissant et technique - Certains craignaient de voir l'ASNL pulvérisée par le PSG, mais non, les Lorrains ont juste perdu d'un petit but comme (trop) souvent (1-2) - Ce score étriqué rappelle que Nancy est une équipe certes faiblarde offensivement, mais que ses valeurs de combat, abnégation et détermination la rendent honorable et jamais vaincue d'avance. M'étonnerait de la voir se prendre des valises comme d'autres - Pour Cervantes, Don Quichotte s'est battu contre des moulins, pour Correa, les Nancéiens ont mouillé le maillot, mais en vain - Sans avoir déjoué pendant la première demi-heure, le fameux "coup à faire" annoncé par le coach nancéien avant la rencontre aurait peut-être pu avoir lieu, surtout que ce PSG, qui pensait déjà à son match de Ligue des Champions contre le FC Bâle mercredi soir, s'est contenté de contrôler sans chercher à écraser son adversaire. Ça aurait pu (dû) lui porter préjudice. Dommage, encore une fois pour nous, Nancéiens.

Verratti vs A.Diarra : duel entre un tout petit bonhomme et un très grand monsieur

Les 5 derniers résumés des matches de l'ASNL :
7e journée : ASNL-Nice (0-1) 
6e journée : Bastia-Nancy (0-0)
4e journée : Lorient-Nancy (0-2)
3e journée : Nancy-Guingamp (0-2)
2e journée : Rennes-Nancy (2-0)

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Mon avis sportif :