mercredi 28 septembre 2016

Résumexpress : Borussia Dortmund - Real Madrid (2-2)

Ligue des Champions - J2 - Groupe F - #BVBRMA - Avec leur armada et esprit offensifs, ces deux-là ne sont pas du genre à tâter du round d'observation et se rendent coup-franc boxé sur coup-franc boxé (CR7 puis Castro au tir) - Ce bras tendu de CR7 qui freine le CF d'Aubameyang, s'il est pas volontaire j'veux bien être naturalisé portugais - "Monsieur Klattenburg est l'un des pires arbitres de l'histoire du football" (Jean-Charles Sabattier en live sur Bein Sports) - Récupération, combinaisons et percussions : ce Borussia grouille de talents collectifs, mais Dembele, par qui tout petit arriver, reste maladroit à la conclusion - 17' Plus incisif encore dans ses moments forts, le Real prend l'avantage sur un pointu de CR7 génialement servi du talon et en aveugle par Bale après une action collective parfaite initiée par Modric et relayée par Benzema puis James (0-1) - Beau coup de boule de Rastapopoulos (ou qqch du genre) mais Navas veille - Ce Real peut blesser dès qu'il le décide - 43' Navas repousse un puissant CF sur le malheureux Varane qui plante un csc accompagné par P-EA (1-1) - Benzema avait aisément contourné par les airs tout le bloc jaune, mais l'amour de tête décroisée de CR7 est invalidé pour cause de hors-jeu - MT (1-1) - Le Real cédant la possess' au BVB, Dembele s'adonne à ses entrechats avant de chatouiller la lucarne - Dans la foulée, Aubameyang enroule une jolie frappe du droit bien boxée - La défense locale en oublierait presque que le jeu de tête de CR7 est une arme fatale - 69' Sur un corner rapidement et finement joué avec Kroos, CR7 centre par-dessus. Le poteau accueille la reprise plat du pied de Benzema que Varane vient transformer en but, son premier en Ligue des Champions (1-2) - Vexé, Guerreiro est tout prêt d'égaliser sur une frappe de mule à l'entrée de la surface repoussée par Navas - Sonnés, les Allemands interrompent comme ils peuvent les contres madrilènes : à savoir pas très joliment et avec avertissements à la clé - Sa saison enfin lancée physiquement, CR7 semble encore en mesure de breaker - Jamais avare de niaque, Dortmund s'accorde encore quelques doses de panache bien excitantes - Si la qualité d'une charnière centrale s'évalue sur sa complémentarité, alors celle du Real est idéale : Sergio Ramos tabasse pendant que Varane nettoie - 87' Oui mais voilà, avec un super-sub de la trempe de Schürrle, le retour reste possible, et pour cause : il attrape la lucarne d'un tir puissant du gauche à l'intérieur de la surface (2-2) - Dans l'ancien Westfalenstadion, quand le match est terminé et même si la victoire n'est pas au bout, le public ne part pas et les étendards noir et jaune flottent plus que jamais au vent. Une autre idée du job de supporter - Une rencontre à la hauteur de l'affiche qui rappelle qu'au delà de ses stars offensives, le Real de Zidane est un bloc bien difficile à ébranler, même par un Borussia franchement très costaud et qui pourrait aller loin.

Varane buteur pour le Real : une première en C1

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Mon avis sportif :