mardi 27 septembre 2016

Résumexpress : ASNL - Nice (0-1)

L1 - J7 - #ASNLOGCN - 18K spectateurs ornent les gradins de Marcel-Picot dans des conditions estivales - Bien heureux d'avoir ramené 1 point de Bastia, Pablo Correa maintient sa défense à cinq, mais se contente juste de deux attaquants de métier : Mandanne et Hadji (Trop frileux le Pablo?... We'll see) - Les joueurs clés de l'insolente réussite niçoise du moment ne sont pas (tous) là (Balotelli forfait, Siri, Koziello et Belhanda sur le banc) - Plus sûr dans les impacts, le Gym cède pourtant les bonnes situations à Nancy : en excellente position Mandanne manque une reprise qui ne demandait qu'à propulser le ballon dans le petit filet opposé (très très rageant), têtes de Cabaco puis Lenglet - Papy Hadji rogné par ses 6 matches joués ce début de saison sort sur blessure. Koura prend sa place - Après 2 matches sans avertissement, retour des malus (N'Guessan, Badila) - La défense renforcée des locaux fait barrage, notamment grâce au poids d'un Cabaco généreux dans l'effort - MT (0-0) - Cyprien se défait de Chrétien et allume la tribune Schuth - Dante ou la tour de contrôle... infernale - Arrêt réflexe d'Assembé sur une tête de Sarr - Ce Rémi Walter serait bien utile dans l'effectif de l'ASNL :-( - Koura est trop fréquemment maladroit cet après-midi pour être le premier buteur nancéien dans le jeu à la maison - 60' Eysseric accélère aux 20 mètres, Cabaco sort à contretemps, Lenglet ne compensant pas, Plea n'a plus qu'à conclure seul face a Assembé (0-1) - Désormais mené, Correa revient à un schéma plus équilibré et conquérant en remplaçant Chrétien par Robic (ndla: on n'en serait peut-être pas là si on avait débuté ainsi) - Fébriles, Lenglet et Cabaco ne se sont pas remis du but encaissé - Koura s'emmêle les guibolles et alimente la besace des regrets - Jamais fébrile quant à lui, le Kop du Saturday FC, bras dessus bras dessous, maintient l'ambiance, et donc l'espoir, en tribunes - Comme à Bastia, Dia est bien entré pour tenter de mettre du désordre dans la défense adverse mais comment dire... si Ben Arfa ne travaille pas assez pour intégrer le groupe parisien, que penser du niveau physique d'Issiar ? - Les coups de patte de Pedretti sont plus illusoires que dangereux - Entreprenants mais modérément menaçants et par-dessus tout imprécis, les Nancéiens finissent par s'incliner pour la 3e fois en 4 réceptions sur leur pelouse - Même inexpérimenté dans le peau du leader, on a senti les Niçois sereins. Leur belle aventure tout là-haut devrait perdurer un temps - Pas si piquant que ça, Marchetti est toutefois élu Chardon du match - Une petite défaite 0-1 face au premier du championnat, c'est pas dramatique, mais les 12 points et 18 places qui distancent désormais Nice de Nancy révèlent plus exactement l'écart et les moyens qui commencent à séparer les Lorrains de leur objectif maintien - Déjà penser à passer en mode commando. Fait chier.

Alassane Plea en balade à Marcel-Picot

Résumés des précédents matches de l'ASNL :
6e journée : Bastia-Nancy (0-0)
4e journée : Lorient-Nancy (0-2)
3e journée : Nancy-Guingamp (0-2)
2e journée : Rennes-Nancy (2-0)

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Mon avis sportif :