dimanche 3 juillet 2016

J20 - Pronos 1/4 : France - Islande

COMMENT JOUER ?
=> Lisez le règlement ici

Après s'être dépêtrée de la Roumanie (2-1), l'Albanie (2-0), la Suisse (0-0) puis l'Irlande en huitième de finale (2-1) avec toujours de longs moments d'indigence, d'absence même, mais aussi de grands moments d'euphorie et une dose de talents supplémentaire à ses adversaires, la France s'attaque à un autre que personne n'attendait en quart de finale : l'Islande. Face à ces vikings invincibles à la générosité magnifique, les données sont les mêmes que précédemment : les Bleus sont archi favoris puisque techniquement, collectivement et individuellement supérieurs. Et physiquement ? Ce devrait être également  le cas même si on a senti les Islandais en jambes jusqu'au bout lors de leur exploit des huitièmes contre une Angleterre tétanisée par l'enjeu (2-1).
Alors, comme on dit : "il n'y a pas photo!" (?) Très souvent réunies en phase éliminatoire (cinq fois), ce n'est pas le bilan des oppositions directes entre ces deux nations qui ouvrira un semblant de suspense. L'équipe de France, qui l'a toujours emporté à domicile et a concédé trois fois le nul en terres islandaises, est invaincue en 11 rencontres et reste sur un succès lors de la seule rencontre amicale remontant à mai 2012 (3-2, 0-2 à la pause) avec le but de la victoire signé Adil Rami (voir la vidéo), suspendu ce soir. Mais comme on dit aussi : "il n'y a plus de petites équipes", si bien qu'en plus de respecter un rival certes sans passé en phase finales mais bien en train d'écrire son histoire, les hommes de Didier Deschamps devront remettre le bleu de chauffe. Il faudra être plus vigilants sur les phases défensives où nos deux buts concédés l'ont été sur penalty (souhaitons une belle première sélection au désormais ex-Lyonnais Samuel Umtiti), être bien plus présents dans les couloirs et les débordements (souhaitons Kingsley Coman présent et en forme), compact dans l'entre-jeu (le rôle certainement dévolu à Yohan Cabaye sera déterminant), toujours aussi menaçants sur les vagues offensives (Payet/Griezmann doivent encore plus provoquer et décrocher), et - on peut toujours rêver - marquer enfin en première mi-temps.
Ce n'est pas si compliqué, il faut juste parvenir à mettre ces consignes en pratique. Toute la magie du football en somme. Mais pour vraiment mériter d'affronter l’Allemagne au stade Vélodrome jeudi soir (on a tant de vieilles querelles à régler et de justices à rétablir avec ces types-là), la France, qui organise cet Euro, est simplement obligée de gagner ce quart de finale déséquilibré afin que son tournoi débute véritablement.

Et maintenant, à vos pronostics! N'oubliez pas que vos messages doivent être publiés au plus tard cinq minutes avant le coup d'envoi de chaque rencontre, soit en commentaire non anonyme à ce message, soit sur Twitter #CocoEuro2016 (follow),ou encore sur la page Cocofacebook (like).

Score final : 5-2 (Giroud)

3 commentaires:

  1. France 1 - 0 Islande (griezman)

    RépondreSupprimer
  2. France 3-1 Islande (TR), Griezmann

    RépondreSupprimer
  3. France 2-0 Islande (TR), Payet

    RépondreSupprimer

Mon avis sportif :