dimanche 13 juillet 2014

Prono #64 : Allemagne - Argentine

Le favori d'une finale de Coupe du monde peut-il perdre ? C'est la question qu'il faut se poser pour déterminer les "chances" de voir l'Allemagne s'incliner ce soir face à l'Argentine sachant que la hiérarchie entre les deux équipes n'est a priori pas discutable. D'un côté, l'Allemagne a amplement démontré que son collectif était le plus fluide, son mental le plus infaillible et ses individualités les plus en forme. Nul besoin d'une aléatoire séance de tirs au but pour ces Allemands qui ont tout de même dû repousser une vaillante Algérie lors d'une prolongation, avant de faire infléchir la France puis massacrer le Brésil. L'Argentine, de l'autre côté, a tenu son rang pour se hisser jusque là, mais non sans de grosses difficultés offensives (seulement huit buts inscrits) et un manque cruelle de créativité. Chacun s'accorde à dire que le sort des Gauchos - qui aimeraient succéder à la génération Maradona, sacrée... face à l'Allemagne (fédérale) en 1986 -, reposera sur les épaules du quadruple Ballon d'or Lionel Messi, meilleur joueur de la planète et à ce titre capable, en un coup de baguette magique, de faire pencher le sort d'un match du côté des siens. C'est ce qu'il a déjà prouvé lors des tours précédents (l'Iran et la Suisse, voire la Belgique, en ont payé le prix). Mais alors que les équipes et leurs meilleurs joueurs sont supposés monter en puissance au gré de l'avancement de la compétition, Messi parait emprunter une courbe contraire. C'est la raison pour laquelle chaque Argentin sur la pelouse devra se montrer intraitable et audacieux plutôt que de s'en remettre à son sauveur. Peut-être alors les Sud-Américains pourront espérer rejoindre l'Allemagne au rang de triple champion du monde. Autrement, et plus certainement, c'est bien l'Allemagne qui accrochera sa quatrième étoile à son étendard (la dernière remonte à 1990 lors d'une victoire... contre l'Argentine) et rayonnera un peu plus encore sur le toit du football mondial. Mais ne parlons pas trop tôt de malheur et laissons place à cette belle.


5 commentaires:

  1. Parce qu'il faut garder ses convictions : 2-0 pour l'Argentine

    RépondreSupprimer
  2. 1-0 pour l'Argentine

    RépondreSupprimer
  3. 2 - 1 pour l'Argentine

    RépondreSupprimer
  4. Al1 : 1- 0 pour mes amis argentins

    RépondreSupprimer
  5. Score final : Allemagne 1-0 (AP) Argentine

    RépondreSupprimer

Mon avis sportif :