mercredi 7 juillet 2010

Prono du jour (ESP-ALL) [1/2]

Comme ça, cette affiche ressemble à un classique, mais ça n'en est pas un ; l'Espagne n'étant pas suffisamment aguerrie au dernier carré d'une phase finale de Coupe du monde, au contraire de son adversaire allemand, véritable ogre en la matière. Ce sera toutefois la quatrième opposition en phase finale entre ces deux pays, la première à élimination directe. Voici donc un duel entre les deux nations européennes les plus joueuses du moment, qui est une alléchante revanche de la finale du dernier Euro 2008, logiquement remportée par une allègre Espagne sur une moribonde Allemagne.
Cette fois, les données ont évolué et il est bien délicat de faire jaillir un favori évident, même si grâce à son allant inhabituel la Mannschaft - qui a balayé petites (Australie) et grosses écuries (Angleterre, Argentine) semble se détacher. Mais ce serait idiot d'occulter la maîtrise du jeu, du collectif absolu, mis en place est cristallisée par l'Espagne depuis plusieurs années. Les hommes de Del Bosque ont peiné plus que d'accoutumée depuis le début de la compétition, mais ils sont là et bien là, pour la première fois depuis... 1950. C'est dire que l'attente de tout un peuple de football est grande, immense même. Le meilleur ne fait peut-être que commencer pour eux. Mais il reste encore deux matches à gagner.

Consignes et valeurs des pronostics lors des matchs à élimination directe :
- Vainqueur ou match nul à l'issue du "temps réglementaire" (tr) = 2 points
- Score exact à l'issue du "temps réglementaire" = 1 point supplémentaire
- En cas de pronostic match nul à l'issue du "temps réglementaire", vainqueur ou match nul "après prolongations" (ap) = 1 point supplémentaire
- Score exact "après prolongations" = 1 point supplémentaire
- En cas de match nul "après prolongations", désignation du vainqueur aux "tirs au but" (tab) = 1 point supplémentaire

Match 62 - 20h30
ESPAGNE (1-0) ALLEMAGNE

8 commentaires:

  1. Souvent favorite mais jamais présente, l'Espagne répond enfin aux attentes au moment où elle présente le groupe le plus fort qu'elle n'a jamais possédé, reposant sur les engrenages bien rodés du Barça. Ce sont ces certitudes qui doivent lui permettre de se débarrasser de l'épouvantail allemand qui n'est encore qu'en découverte d'elle-même.
    Match engagé, offensif, les défenses vont souffrir.
    Je propose un 3-2 pour l'Espagne.

    RépondreSupprimer
  2. 62: 2-1 (tr)
    Doublement dégoûtée pour le résultat d'hier. Si les allemands l'emportent, je ne regarderai pas la finale.

    RépondreSupprimer
  3. On a beaucoup parlé de la main d'Henry qui aurait qualifié l'équipe de France (n'oublions pas que le score était nul et la partie non terminée).
    Mais parlera-t-on aussi pour les Pays-Bas face à l'Uruguay de 3 erreurs d'arbitrage (un hors jeu qui n'en était pas un, avec un uruguayen seul face au gardien, une main non sifflée dans la surface de réparation, une faute non sanctionnée dans cette même surface) ? Une nouvelle fois l'équipe batave s'en sort bien, et chacun loue son adresse, sa puissance.

    RépondreSupprimer
  4. Arrêtez de vous faire l'avocat du diable, d'autant que ces Urugayens doivent leur place en demi-finale grâce à l'injuste sort qu'ils ont réservé au Ghana, après avoir battu les modestes Afrique du Sud, Mexique et Corée du sud, et - SOURTOUT - en raison des chutes libres conjuguées de la France et l'Italie qui devaient se retrouver dans ce 1/4 de tableau.

    RépondreSupprimer
  5. Je suis très ennuyée ! Je trouve que les allemands ont une très bonne équipe homogène, avec à la fois des jeunes et des expérimentés, et surtout ils sont très collectifs (il y en a beaucoup qui ont oublié que le foot était un sport collectif...). MAIS j'ai aussi un très mauvais souvenir des footballeurs allemands : c'est celui du goal Harald Schumacher agressant volontairement le français Battiston (demi-finale coupe du monde de 1982). Vous me direz : OK, mais ça date de mathusalem et la plupart d'entre vous n'étiez même pas nés !! C'est vrai mais j'ai la rancune tenace, c'est mon défaut...
    Et puis l'Espagne c'est le Barça, mon club préféré...
    Bon alors je vais faire confiance à Stoni euh... non ! à Paul le Poulpe qui a prévu la victoire de l'Espagne !!!
    Je propose un 3-1 (tr) pour l'Espagne !

    RépondreSupprimer
  6. Tout à fait Titine! La mémoire ne doit jamais faire défaut quand nous évoquons football et Allemagne. C'est pourquoi - quel que soit le degré de séduction actuel de la Mannschaft - je ne peux que souhaiter son échec. Et puis ils ont assez gagné de titres et jouer de finales (13 je crois) sans jamais bien jouer que s'ils se mettent désormais à jouer joliment et aussi gagner, ce serait la fin de tous les rêves.
    Et comme en face il y a la "vierge" Espagne, qui honore non pas depuis 3 ou 4 matches mais depuis plusieurs saisons le football que tout le monde aime avec de grands techniciens, un jeu léché, et une foison de buts (un peu moins en ce moment avec le pression de l'événement), mon choix sentimental est vite fait.

    RépondreSupprimer
  7. ça y'est c'est fait !! Et qui a marqué le but ? le capitaine du Barça !!!!
    YES !!!! Bon quand même le match n'était pas super... Je me suis un peu endormie à la 1ère mi-temps. Les allemands ont été traumatisés par Paulo le poulpe et les espagnols les ont anesthésiés (nous aussi) avant de les achever !!

    RépondreSupprimer
  8. Moi, je voudrais bien que les Pays Bas gagne cette coupe du monde, il le mérite en toute modestie et on ne va pas refaire le foot sur les erreurs d'arbitrage car toutes les équipes en ont profité à un moment donné. Marre de cette Espagne qui écrase tout et est au dessus des lois quand à la gestion financière de ses clubs...ce qui n'enlève rien à la qualité de ses joueurs, j'en conviens.

    RépondreSupprimer

Mon avis sportif :